Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Paroles : Lucien Plébus, Jean Rodor
Musique : Victor Soulaire
Tonalité :

 Em De Pontoise, je  Bm  partis un beau jour
 Em A mes parents,  Bm  je dis:" Au revoir!
 Am Car je m'en vais en  B  Chine
 Am Patrie des manda B7  rines"
 
 
 Em Mais, au bout de  Bm  six mois, je devins fou
 Em D'une jolie  Bm  fille de Tsimangfou
 Am Ah! je dis à la ga B  mine:
 Am "Viens en France, mon bi B7  jou!
 
 
 Em Demain, par Am tons si tu  B7  veux!"
 Em Puis, le lui  Am chantais jo B7  yeux:
"Ma  E chichi, ma chi B  noise
 B Viens jusqu'à Po E  ntoise!
Tu ver E ras, mon  B pays, c'est proche de  E  Paris
Ma mi E mi, ma mi B  gnonne
Je E  veux te  B rendre polis E  sonne
Car les Fran A çais, oui mon  E  bébé,
Ont des pet B its talents ca E  chés".
Tous les deux, l'on s'embarqua presto
Ma chinoise avait le c½ur bien gros
En consolant la belle,
Je l'avais plus gros qu'elle
 
 
Sur le pont, lorsque je l'embrassais,
Doucement, elle me repoussait
Alors, la voyant rebelle
Tendrement, je lui disais:
"Moi, qui reviens de l'Occident
Près de toi, je suis au levant".
"Ma chichi, ma chinoise
Tu seras ma bourgeoise
Devant les Indes, nous voilà
Pondichéry, Calaito
Laisse ma main qui s'exerce!
Nous sommes près de la Perse
N'attendons pas, bien mon chinchin
Dans la mer rouge, ça m'dirait rien"
En France, on se maria bientôt
Et, le soir de la noce, dans le dodo,
Ma femme, la mâtine,
Me dit d'une voix câline:
 
 
"Depuis que je t'embrasse, mon loulou,
Ça me fait drôle, mais drôle comme tout
Car tous les hommes en Chine
Ont une natte sur le cou"
A ces mots, je restais coi
Et je répondis narquois:
"Ma chichi, ma chinoise
Faut pas me chercher noise
Si le gens de ton pays
Ont une natte, ma fois tant pis
Ma mimi, ma mignonne,
Si cela t'étonne
Je n'ai pas de natte comme un Chinois
Mais j'ai autre chose et c'est pour toi".
Version : 1.0
Dernière modification : 2020-06-29
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes