Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Tonalité :

 C Je comprends pas ma F man, que ça t'aff G ole  C 
C'qu'on mange à la  F cantine de l'éc G ole  C 
 F Ils l'ont bien préci G sés, tout  F est pulvéri C 
 F Traité, piqué, as G eptisé, ça p F eut pas nous p G7  eser
 C Crois-moi qu'avec  F toutes ces vitam G ines C 
 C Le chlorate et  F la pénicill G ine  C 
Qu'y a  F dans les épin G  oches
Et  F les chipolat C  as
Y a p F as un astibl G  oche
Qui viendrait  F y faire sa cas G7  bah
 
 
[Refrain :]
 C C'est b F on pour la san G té oh C  é
 F Tous ces produits trai G tés o C 
 F Ma p'tite maman si j'ai mal au b G ide  C 
 F Faut pas t G 'inquiét C  er
 
 
Bien sûr c'est bizarre que je sois tout pâle
Avec les couleurs de ce qu'on avale
Le jambon blanc est bleu et le bleu d'Auvergne est rouge
Les pieds du pion sont verts
Et le camembert est bleu blanc rouge
Y a un p'tit goût sur dans la choucroute
Pour moi quand c'est sûr c'est qu'y a pas de doute
Paraît que c'est vachement bon
Pour avoir les cheveux longs
Nous qu'est-ce qu'on devrait avoir comme plumes
Avec toute cette écume
 
 
[Refrain]
 
 
Ma prof se met des crèmes pour séduire
Ça y a boursoufflé toute la tirelire
En y voyant le chou-fleur, son fiancé a eu peur
Lui qui a le baigneur ensaumonné
Par des moules gratinées
Le coiffeur qui vend des trucs capillaires
Il est chauve comme une petite cuillère
On y achète du jasmin
Qu'on se met sur notre pain
Ça fait que, trempé dans l'ragoût
Ça donne un petit peu d'goût
 
 
[Refrain]
 
 
Question de la bidoche y a rien à redire
Tout ce qui est pas aux granulés, on le vire
Le directeur est formel
Il dit que ça serait mortel
Si tout d'un coup comme ça on bouffait des trucs naturels
Tout ce qui est douteux, y fait le sacrifice
Il l'envoie aux vioques dans les hospices
Ça part dans les casernes, aux cuisines des prisons
Ça y a suffit d'une fois qu'ça y a fait crever ses cochons
 
 
[Refrain]
Version : 1.1
Dernière modification : 2015-04-11
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes